Suggestion de livre: La fille dans le placard

2
487

Une histoire hors de l’ordinaire

Toute femme amoureuse de la littérature se doit de connaître la « chick-lit » (je n’ai pas dit que vous devez l’aimez, nuance…).  Pour les autres, laissez-moi vous expliquer le tout concrètement. C’est un genre littéraire écrit majoritairement par des femmes, pour les femmes. Empreint de romance, on ne parle pas ici de roman à l’eau de rose, mais plutôt d’histoires d’amour contemporaines, teintée d’humour et même parfois d’ironie, auxquelles on réussit facilement à s’identifier. Pour un roman léger, divertissant, qui reflète la vraie vie de ma génération, c’est-à-dire les 25-35 ans, et qui se termine habituellement avec le traditionnel « happy-end », la « chick-lit » est faite pour vous. Les romans de ce genre abordent surtout des thèmes tels que le célibat, les relations amoureuses, les hauts et les bas, la carrière, les rencontres, le fameux prince charmant, les voyages, les mojitos, etc.

Fille dans le placard

Avec l’arrivée de ma vie d’adulte, mon déménagement avec mon conjoint, la fin de l’université et la naissance de mes enfants, les temps libres étant quasi inexistants et la lecture avait pris le bord depuis longtemps. Mais il y a environ 3 ans, des collègues de travail m’ont initiée à ce type de lecture et j’ai carrément été conquise. Aujourd’hui, ma bibliothèque déborde de « chick-lit », et chaque semaine, ma table de chevet accueille un petit nouveau que je dévore en quelques jours (parfois même quelques heures!). L’humour de ce type de roman m’a même vraiment aidée dans LE moment le plus difficile de ma jeune vie de maman.

En février dernier, un ami et ancien collègue m’a offert le livre de sa fille qui se lançait dans l’écriture. Je n’ai pas vraiment fait de recherche sur le roman ni sur l’auteure; je voulais en premier lieu encourager cette dernière. À la réception du bouquin, j’étais surprise de la couverture, elle ressemblait étrangement à mon type de livre habituel, ce genre littéraire que j’avais adopté. Une illustration colorée de divers éléments nous présentant un univers assez « girly », avec un petit je-ne-sais-quoi qui nous laisse quelque peu dans le mystère dès le début.

Comme je partais en voyage peu après, j’ai rangé le TOME 1 de La fille dans le placard dans ma valise et hop, ce fut un départ pour une semaine au soleil. En quelques heures (étalées sur environ 3 jours, car les temps libres sont tout aussi rares lorsque l’on part en vacances avec trois jeunes enfants), j’avais terminé le roman. Bien écrit, facile à lire, une histoire différente de ce que j’avais déjà lu.  WOW, vraiment divertissant, un vent de fraîcheur et tout un monde à découvrir! Chaque chapitre porte le titre d’une chanson tirée d’un vaste répertoire. On apprendra plus tard que l’auteure écrit en s’inspirant de la musique qu’elle écoute. Intéressant de voir que les paroles peuvent vraiment résumer chaque passage du bouquin si on prend le temps de bien les analyser.

Grâce au blogue Mamans avec Opinions, j’ai reçu le TOME 2 de La fille dans le placard,  comme un cadeau, peu après mon anniversaire. J’ai adoré et, encore une fois, quelques heures éparpillées sur une semaine ont suffi pour une lecture complète et j’en aurais pris encore et encore. Il n’était pas rare que mon chum me dévisage le soir, suite à de nombreux éclats de rire de ma part, trop absorbée par ma lecture.

img_4743

Adeptes de « chick-lit », ne passez pas à côté de ces chefs-d’œuvre! La très humoristique auteure, Chantal Brunette, saura vous faire rigoler un bon coup, mais aussi vous faire verser une larme par moments, croyez-moi. C’est peu dire, on aimerait bien faire partie de la bande d’amies du personnage principal, afin de vivre, avec elle, toutes ses aventures.

L’histoire de cette série raconte la vie rocambolesque d’une jeune femme, début vingtaine, Maxime Lafleur, qui se questionne énormément sur son orientation sexuelle. Péripéties amusantes de son quotidien, accompagnées de « flash-back », une formule gagnante pour nous accrocher solidement aux aventures de cette héroïne hors du commun. La suite nous trace un portrait de son mariage coloré.

En cette merveilleuse journée de noces, Maxime continue de revisiter son passé et continue de nous en mettre plein la vue en relatant les hauts et les bas de sa vie amoureuse. Le suspense concernant l’identité de la personne qu’elle est sur le point d’épouser nous garde en haleine tout au long de l’histoire. La finale nous ouvre même la porte à un troisième volet… (Pssst!!! J’ai lu quelque part qu’un troisième tome est vraiment prévu. Vivement la sortie de ce nouveau roman pour une trilogie plus que parfaite!)

Ce qui me saute immédiatement aux yeux suite à ma lecture, c’est que les relations homosexuelles sont aussi complexes, touchantes et turbulentes que celles qui sont hétérosexuelles. J’ai pu facilement me mettre à la place de Maxime dans plusieurs situations. Je voyais la chose différemment, je crois. La vie ne m’a jamais amenée à me poser de questions quant à mon orientation sexuelle, ayant trouvé mon prince charmant à l’âge de 12 ans.  C’était clair pour moi que nous étions faits l’un pour l’autre. On ne choisit pas l’amour, il apparaît plutôt sans crier gare. Homme + femme, femme + femme, homme + homme, toutes les équations sont bonnes, selon moi.

Chantal Brunette, l’auteure, connaît désormais un succès imprévu, mais ô combien mérité. Étant elle-même fervente lectrice de « chick-lit », elle ne s’identifiait pas aux personnages typiques des romans populaires. Une amie lui conseille fortement d’écrire une histoire comme elle aimerait en lire, se rapprochant plus de son quotidien et c’est ainsi que La fille dans le placard voit le jour. Rares sont les ouvrages traitant de lesbianisme et des nuances s’y rattachant qui plaisent à un large éventail, mais qui, surtout, sont écrits dans un style populaire, humoristique, loin du « drama » que l’on connaît bien. La série La fille dans le placard se veut en partie autobiographique, mais également inspirée des expériences de certaines personnes composant l’entourage de l’auteure, le tout,  agrémenté de fiction sortie tout droit de l’imaginaire de l’artiste derrière cette future trilogie.

Pour une lecture traitant d’une réalité d’aujourd’hui, bien plus que d’une simple histoire de coming out, La fille dans le placard se veut une intrigue originale, authentique et divertissante, et cela, peu importe votre orientation sexuelle. La plume humoristique de l’auteure vous charmera à coup sûr. Maxime, la vedette du roman est très attachante et saura vous séduire par sa maladresse, sa malchance en amour et ses anecdotes plus trépidantes les unes que les autres. De mon côté, j’attends impatiemment le TOME 3 pour clore la boucle, et je resterai à l’affût du travail de cette jeune auteure, car elle a un style qui m’accroche énormément. Le genre de livre dont il est presque impossible de décrocher sans le lire tout d’un trait.

Pour suivre l’artiste, je vous suggère fortement de vous abonner à sa page Facebook Chantal Brunette – Auteure. Vous y découvrirez les mésaventures de Maxime (M&M), nouvellement en ligne. Fidèle à son style, ses anecdotes sont toutes aussi cocasses et trépidantes. Je peux désormais patienter jusqu’au prochain titre en assouvissant mes pulsions sur M&M…

L’essayer, c’est l’adopter. Un peu comme les « chips », lisez-en quelques pages et tentez de freiner l’élan par la suite, vous m’en donnerez des nouvelles!

BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement le Tome 2 de La fille dans le placard par Les éditions Libre Expression, mais mes articles ne sont pas commandités par cette entreprise.  Mon opinion est donc sincère et vraie.

Crédit photo : Marie-Christine Jalbert (photo 1) et Mélanie Little (photo 2)

PARTICIPEZ AU CONCOURS:

Du 31 août au 7 septembre, courez la chance de gagner un exemplaire du roman La fille dans le placard tome 2, d’une valeur de 25 $, offert par Groupe Librex. Une participation par jour/par personne jusqu’au 7 septembre est permise.

Pour participer à ce concours, vous devez:
1) Remplir le formulaire de participation
2) Faire un câlin virtuel (J’AIME) à la page Facebook de Mamans avec opinions*
*Le gagnant sera annoncé sous la publication Facebook du concours, donc si vous aimez la page et commentez la publication, je pourrai facilement vous identifier et vous annoncer la bonne nouvelle. 🙂

Voici trois options complémentaires pour obtenir une chance supplémentaire de gagner:
1. Identifier 2 ami(e)s minimum qui aimeraient découvrir cette page ou participer à ce concours.
2. Me dire en commentaire ici ou sur Facebook pourquoi vous aimeriez gagner.
3. Partager l’article et/ou le concours sur vos réseaux sociaux

Le câlin virtuel (J’AIME) à la page Facebook de notre généreux partenaire ne vous donnera pas une chance supplémentaire de gagner, mais il est toujours autant apprécié.

formulaire_participation

Article précédentLes ampoules Coup d’Éclat
Article suivantBIO absorbant, purificateur d’air
mm
Femme, amoureuse et extravertie, je suis l'heureuse maman de trois joyeux lurons qui font ma joie. Avec eux, je n’ai pas le temps de m’ennuyer - activités et magie sont constamment au rendez-vous. Fanatique de millions de projets en tous genres, j'adore les sports, les arts, le DIY, la réno/déco, ainsi que tout ce qui est esthétiquement beau (mais pas toujours fonctionnel comme dirait l'Homme de la maison !). Mes « dadas » sont : la lecture, surtout la Chick lit et les zoos - une chance que j'ai des enfants ! Collaboratrice depuis juillet 2015.

2 Commentaires

  1. J’aimerai gagner le roman La fille dans le placard! Car enfin je pourrai lire un roman avec un cockail et pouvoir m’identifier au personne principal, qui vit des réalités qu’on parle peu dans les romans québécois! Je suis un peu comme elle, j’ai toujours cherché le prince charmant, pour finalement tomber amoureuse d’une princesse. Un roman de filles pas comme les autres:)

  2. D’avoir la chance de lire ces livres et d’avoir l’esprit ouvert envers les gens et accepter les choses comme elle sont. Les gens ont droit de vivre la vie qu’ils / qu’elles veulent et cela avec respect et dignité. Merci!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.