Une jolie bavette ajustable signé Omaïki

0
178

Quand la diversification alimentaire commence

Lorsque nous devons commencer la diversification alimentaire, vers l’âge de 6 mois, c’est toujours la galère pour éviter les dégâts. On veut laisser nos enfants découvrir le plaisir de manger de façon autonome, mais on veut aussi éviter d’avoir à donner un bain après chaque repas! Ayant essayé plusieurs bavettes, certaines sont efficaces, d’autres moins. J’ai pu essayer la bavette adorable d’Omaïki , qui se vend à la boutique Mère Hélène (Brossard, Repentigny, St-Jérôme et Québec). En fait, c’est sur le site de Mère Hélène que j’ai appris la différence entre bavoir et bavette, moi qui n’en faisais aucunement la distinction! Le bavoir est utilisé pour la salive, tandis que la bavette est faite pour les repas. Bref, la bavette couvre plus d’endroits pour éviter de salir les vêtements.

bavette1

J’appréhende le moment où ma fille sera complètement autonome et où je devrai la laisser manger seule, pour qu’elle découvre la joie de se nourrir elle-même. Pour l’instant, elle mange quelques morceaux avec un peu d’aide (parfois, il faut lui mettre dans la bouche directement, sinon elle ne fait que jouer et …oups, par terre!), sinon, elle mange des purées de différentes textures, données par papa et maman.

La bavette passe au banc d’essai !

Donc l’essai de cette bavette se fera à long terme, puisque ma fille commence seulement à se nourrir d’autre chose que de lait. La bavette est ajustable, de taille unique de 6 à 36 mois, ce qui maximise l’achat de cet accessoire. Des petits boutons-pression permettent de l’ajuster selon la grandeur de votre enfant aux poignets et au cou. Jusqu’à présent, son utilisation se fait de façon quotidienne, quoiqu’au départ, ma fille, qui n’aime pas se faire habiller, détestait mettre ses bras dans les manches. Comme le tablier est grand pour elle, il pouvait être laborieux de l’enfiler. Au fur et à mesure que les repas passaient, elle s’accoutumait à la mettre. Désormais, elle la porte fièrement et je sais que, surtout lorsqu’elle aura des chandails à manches longues, ils seront protégés des dommages comestibles.

bavette

Son entretien se fait très bien, on peut la mettre à la machine à laver et la laisser sécher à l’air libre. C’est un produit fait au Canada, sans BPA, qui nous permet d’encourager une entreprise locale. La qualité de ce produit est excellente, le tissu utilisé est résistant. Rien à voir avec les bavettes qu’on retrouve sur les grandes surfaces. C’est un produit simple et versatile qui pourra être utilisé dans plusieurs contextes où les enfants peuvent se salir : arts plastiques, alimentation, jardinage, etc. Dans les prochains mois, ma fille commence la garderie et ce sera cette bavette qui sera utilisée là-bas, c’est sûr! Ça évitera les changes fréquents à la gardienne de ma fille!

bavette3

Pour voir les différents produits des boutiques de La Mère Hélène, visitez leur site Internet (Mère Hélène) ou rendez-vous sur place, pour voir la panoplie de beaux produits pour la maternité, l’allaitement, l’alimentation, l’habillage (alouette!). La diversité des produits et des entreprises représentées nous donne l’embarras du choix.

Sur ce, bonne diversification!

BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement la bavette Gusto d’Omaïki de la boutique La Mère Hélène, mais mes articles ne sont pas commandités par cette entreprise. Mon opinion est donc sincère et vraie.

Crédit photo: Christine pour Mamans avec opinions et Omaïki

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.