Le Club des Joyeuses Divorcées

0
67

Du bonheur en feuille !

Si vous demandez à mes proches de quelle façon j’occupe mes temps libres, ils vous répondront que je pratique la course à pied, que j’aime écrire, m’impliquer pour des causes, mais également que je suis une croqueuse de livres sans borne… et ils n’auront pas tort, loin de là.

J’adore les livres, les tenir, les regarder et surtout, les dévorer (je ne suis pas adepte de la bibliothèque, car je déteste attendre pour lire un roman!). Si je passe par une librairie ou un magasin à grande surface, les chances sont minces, voire nulles, que j’en ressorte bredouille. J’ai facilement, sur ma table de chevet, plus de 10 livres, en attente d’être lus. Lorsque j’en termine un, je choisis méticuleusement le suivant, au gré de mes envies du moment.

Divorces 1
Crédit photo : Pixabay

J’adore les livres de romance et les livres policiers, mais j’ai également un faible pour la chicklit! Après une journée de travail, la course contre la montre pour les devoirs de fiston, le souper et la routine dodo, j’ai besoin de quelque chose de léger et de « rose bonbon ». C’est donc avec un enthousiasme sans borne que, dès sa réception, je me suis plongée dans le roman « Le club des joyeuses divorcées » de l’auteur Evelyne Gauthier.

Evelyne Gauthier, ce nom vous dit-il quelque chose? C’est elle qui se cache derrière ces succès qui se sont écoulés à plus de 20 000 copies:

  • Mâle, femelle et autres espèces animales
  • Amour, chocolat et autres cochonneries
  • Aux délices de Miss Caprice

Quand je dis que j’adore lire, ce n’est pas exagéré : j’ai TOUJOURS un livre avec moi! Un moment d’attente chez le médecin, hop! Je sors mon livre pour savourer quelques pages. Il pleut sur mon heure de diner et je ne peux aller prendre l’air, bingo! Je suis bien accompagnée de mon roman.  C’est donc protégé dans un sac « ziploc » (je prends grand soin de mes romans moi!) que « Le club des joyeuses divorcées » m’a accompagné pendant quelques jours.

Divorcées 2
Crédit photo : Page Facebook d’Evelyne Gauthier, auteure

Est-ce que j’ai aimé? Tellement!  Du bonheur en feuille ! On parle ici d’une histoire légère, amusante et originale à souhait. Brièvement, il s’agit de 4 copines, qui, un vendredi soir par mois, deviennent les Fuzzy Bunnies et qui se retrouvent dans le garage de l’une d’entre elles, pour jouer de la musique et décrocher du quotidien et des obligations. Au quotidien, elles doivent toutefois jongler entre boulot, enfants, ex, nouvelles rencontres, etc. J’ai eu énormément de plaisir à suivre les aventures de Marie-Claude, Julia, Claire et Rebecca.

Au moment d’écrire ces lignes, il ne me reste que quelques lignes à dévorer, mon article se terminera donc ici, puisque je ne peux plus attendre pour découvrir la suite!

Bonne lecture !

Bon à savoir : J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement le roman « Le Club des Joyeuses Divorcées » écrit par Evelyne Gauthier et  offert par Guy Saint-Jean Éditeur, mais mes articles ne sont pas commandités par cette entreprise. Mon opinion est donc sincère et vraie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.