Un projet D.I.Y.: un Hula Hoop

0
141

Une idée facile et amusante en tout temps

Pour Noël, ma fille m’a demandé un cerceau pour faire du hula hoop.  Après un seul été passé au camp de jour, elle a maîtrisé l’art de faire tourner un cerceau autour de sa taille, les deux doigts dans le nez. Un exploit que je n’ai jamais su réaliser, SNIFFF.

Comme je voulais lui faire plaisir, j’ai commencé à jeter un œil dans les magasins spécialisés. Je ne voulais rien savoir des cerceaux cheap des grandes surfaces, j’en voulais un résistant aux enfants. Pas du genre plastique du Dollorama: tu marches dessus et il plie en deux, tu joues avec et il devient ovale à la limite losange, bon pour le recyclage. Vous voyez le portrait?

À voir les prix, j’en suis presque tombée en bas en ma chaise. Variant de 40 $ à 75 $, selon le modèle, je devais ajouter 20 $ de livraison (ou d’essence, si je vais le chercher en ville). Je ne m’en sortais pas en bas de 60 $, pour un cerceau. PARDON?! Habituée d’acheter un anneau cheap à 2 $ chaque année, je me voyais mal dépenser tout cet argent pour un cadeau du genre.

Arès plusieurs pages de recherche dans Google, je suis tombée sur un tutoriel, provenant probablement de la France. Je l’ai imprimé et étudié. Selon leurs dires, il était facile de fabriquer un cerceau avec des accessoires de plomberie trouvés dans toute bonne quincaillerie. Parfait! Je montre le tout à mon homme, car à deux, on peut tout faire, n’est-ce pas? Il est d’accord.

Par un beau matin de décembre, les filles sont à la gym et on se lance dans la liste d’achat technique pour créer notre tout premier cerceau – un essai. Une longueur de 10 ou 11 pieds de tuyauterie de PEX blanc ¾ de pouce et une union de même dimension pour rattacher les deux bouts ensemble. Après avoir suivi les instructions à la lettre, fait chauffer les bouts dans l’eau bouillante durant des heures, rien ne va. FAIL! Je suis anéantie.

Mon conjoint  prend les choses en main et me dit: «Laisse-moi essayer quelque chose». Après quelques minutes dans le garage, il farfouille dans son attirail de plombier maison et en ressort avec un autre raccord et deux bagues pour faire tenir le cerceau dans un rond absolu. Cric, crac, pouf! Le tour est joué, la forme du cerceau est en place. Il ne me reste plus qu’à le décorer. Ça, c’est mon domaine!

Hula Hoop
Ruban de type “Duck tape” pour la décoration

On enrobe le tout avec la couleur de ruban autocollant choisi, on fait des lignes croisées par-dessus avec une autre couleur pour créer un motif (laissez aller votre imagination). Et voilà le chef d’œuvre home made qui rendra votre enfant heureux, sans vous avoir coûté la peau des fesses.

C’est tellement simple à faire qu’après avoir réussi le premier, nous nous sommes lancés dans une petite production. Mes deux filles en ont reçu chacune un du Père Noël, la filleule de mon amoureux aussi et un petit dernier pour moi. Il paraît que c’est super pour affiner la taille, alors à un prix aussi minime, on peut bien se gâter un brin. De plus, pas besoin d’être jeune pour pratiquer cette activité, car en plus de nous remémorer de bons souvenirs et de nous faire sourire, ce sport nous permet de brûler des calories, de développer notre coordination, de stimuler le système digestif et cardio-vasculaire, en plus d’une panoplie d’autres effets positifs sur notre corps et notre esprit.

Liste des matériaux à vous procurer pour la fabrication de votre cerceau hula hoop

  • 10 pieds de tuyau pex 3/4 po: autour de 8 $;
  • Un adaptateur pour raccord mâle 1/2 po (essayez la grandeur dans votre tuyau pour être certain que cela fonctionne…): moins de 1 $;
  • 2 bagues de compression 3/4 po : environ 3 $ pour le paquet de 10 (mais vous pouvez sûrement demander à votre conjoint ou même votre père s’il n’aurait pas 2 bagues qui traînent dans le garage…);
  • Du ruban autocollant décoratif de type Duck Tape: Prix variant entre 3 et 10 $ (vous pouvez en trouver dans les centres de liquidation parfois, sinon dans les magasins d’art et de création).

Beaucoup de plaisir à venir…

Crédit photo : Duck Brand 
Crédit vidéo: Marie-Christine Jalbert

Article précédentConciliation travail-famille
Article suivantBouchées au chocolat
mm
Femme, amoureuse et extravertie, je suis l'heureuse maman de trois joyeux lurons qui font ma joie. Avec eux, je n’ai pas le temps de m’ennuyer - activités et magie sont constamment au rendez-vous. Fanatique de millions de projets en tous genres, j'adore les sports, les arts, le DIY, la réno/déco, ainsi que tout ce qui est esthétiquement beau (mais pas toujours fonctionnel comme dirait l'Homme de la maison !). Mes « dadas » sont : la lecture, surtout la Chick lit et les zoos - une chance que j'ai des enfants ! Collaboratrice depuis juillet 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.