300 repas sans flaflas par Sonia Lizotte

0
220

Cuisiner au quotidien

Les repas peuvent être plaisants à cuisinier, mais pour cela, il faut avoir de bonnes idées de recettes. Les livres de cuisine sont de plus en plus populaires et il est parfois difficile de s’y retrouver. Un critère important lorsqu’on choisit un livre de recettes est la clarté et l’accessibilité. On ne fera pas des repas cinq services en semaine, pressés par les activités et la routine. J’ai eu à tester le livre 300 repas sans flaflas de Sonia Lizotte.

img_4264

300 repas sans flaflas

Tout d’abord, il faut savoir que Sonia Lizotte est une coach en alimentation depuis plusieurs années. Elle a d’ailleurs son site Internet et d’autres livres à son actif : #Onepotpasta (janvier 2016) et Cuisiner à toute vapeur avec l’autocuiseur (septembre 2015).

Ce livre nous permet d’avoir une banque de recettes simples à un coût moindre. Avant de se jeter tête première dans les recettes, il y a une section conseil qui nous permet de maximiser nos épiceries et nos recettes. Avoir des aliments de base dans le garde-manger en tout temps en est un bon exemple. Astuce que j’ai tout récemment mise en pratique, ce qui facilite beaucoup la confection de repas rapide, sur le pouce. Il y a quatre sections de recettes pour différentes occasions : soupers pour familles pressées, repas pour gangs pas stressées, repas pour des week-ends relaxes et cuisine collective (ce qui veut dire faire de la bouffe d’avance! Pratique pour les semaines chargées!).

Pour bien m’imprégner de l’idée derrière ce livre, j’ai choisi 5 recettes que je ferai pour la famille cette semaine. Il faut dire que le choix a été très difficile! Complexe de choisir cinq recettes seulement!

  • Miche toute garnie (p.76)
  • Tacos mexicains en soupe (p.140)
  • Sandwichs chauds aux boulettes de viande (p.148)
  • Mac and cheese extra fromage (p.73)
  • Mijoté de bœuf réconfortant (p. 183)

L’épicerie pour ces cinq repas m’a coûté un peu plus cher qu’elle aurait dû puisqu’il me manquait quelques épices que j’aurais eu habituellement et que je n’avais pas renouvelées. Généralement, les ingrédients sont des aliments que je connais bien et que j’utilise au quotidien, donc je n’avais pas à parcourir l’épicerie comme une chasse au trésor. Certains aliments reviennent dans plusieurs recettes, ce qui permet de maximiser leur achat et diminuer le coût de chaque repas.

img_4267

Au souper, ce même dimanche, j’ai fait les Tacos mexicains en soupe (p.140). Nous sommes fans de nourriture mexicaine à la maison. Les tacos font partie de nos repas favoris, mais je trouvais intéressant de transformer ce classique familial en quelque chose de nouveau. La famille a adoré le format et il ne restait plus rien à utiliser en restant! Les hommes ont ajouté une sauce piquante (qu’ils ont achetée dans une boutique de sauce piquante à Boston! Je n’ai pas osé!). La recette a donc passé le test.Dimanche midi, nous sommes trois à manger (il faut dire que nous sommes 2, 3 ou 4 à manger, donc il faut toujours magasiner en conséquence. Pas toujours évident, mais au pire, ça fait des restants!). Je décide donc de faire la Miche toute garnie (p. 76), qui vient avec une mayonnaise épicée. Photo à l’appui, j’ai bien réussi à accomplir la recette, malgré mon manque de talent lors de la découpe du pain. Verdict des goûteurs : ils ont bien aimé, mais il me faudrait acheter une miche beaucoup plus grosse ou en avoir une deuxième la prochaine fois, puisqu’ils en auraient mangé plus. C’est une bonne idée de faire cela lors d’un dîner léger.

300repas3

Lundi, fête du Travail, deux repas à faire. Lundi midi, nous mangeons tous les quatre. J’ai alors fait des Sandwichs chauds aux boulettes de viande (p.148). Encore une fois, cela a fait l’unanimité. Repas qui se fait en deux étapes : la cuisson des boulettes et la confection du sandwich. Ce qui est bien, c’est que lorsque les sandwichs réchauffent et que le fromage grille, ça nous permet de ramasser la cuisine! Bref, un autre succès!

300repas4

La fille de mon conjoint adore les pâtes, donc lorsque j’ai proposé de faire un Mac and cheese extra fromage (p.73), elle était enchantée. Cette version si simple à faire de cette recette restera dans mes coups de cœur! À noter que c’est encore meilleur lorsqu’on laisse reposer le plat quelques minutes. Les ingrédients ont bien le temps de « prendre » et la sauce est moins liquide. Chez moi, un repas sans viande est toujours moins apprécié, alors j’ai ajouté de la viande qui me restait de mes sandwichs aux boulettes de viande. Succès, ma belle-fille en a eu également pour ses lunchs.

Pour terminer mon test, j’ai fait une dernière recette : un mijoté de bœuf réconfortant (p.183). C’est la recette que j’ai le moins appréciée, mais il faut dire que j’ai fait exprès. Les mijotés ne sont pas dans mes repas favoris. Je voulais simplement voir si ça me ferait changer d’avis. Je ne peux pas dire que c’est mission accomplie, mais la petite famille a quand même donné de bons commentaires sur le repas.

Il me reste donc 295 recettes à essayer, ce que je ferai avec plaisir lors des prochaines semaines, ou plutôt, des prochains mois. Je vous suggère d’en faire autant!

 BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement le livre de recettes 300 repas sans flaflas de Sonia Lizotte par Guy St-Jean Éditeur, mais mes articles ne sont pas commandités par cette entreprise. Mon opinion est donc sincère et vraie.

Crédit photos : Mélanie Little (photo 1 et 2) et Christine Campeau pour Mamans avec opinions (autres photos)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.