Ma mère, c’est la plus forte

3
133

Un joli récit qui démystifie l’accouchement
Par Marie-Claude

L’accouchement, c’est quelque chose de beau et de grand. C’est aussi quelque chose de très personnel, et il peut parfois être difficile de le décrire à nos tout petits. Cynthia Durand s’est donné comme mission de démystifier ce moment si unique avec le livre Ma mère, c’est la plus forte, et c’est réussi. Grâce à ses jolis textes imagés et aux magnifiques illustrations épurées de Andréann Larouche, les mamans pourront enfin expliquer leur accouchement, passé ou à venir, à leurs enfants, dans des mots qu’ils comprennent et avec des images qu’ils garderont longtemps en mémoire.

MaMere

Dans le préambule, l’auteure précise avec délicatesse que tous les enfants ne sont peut-être pas nés à la maison par voie naturelle, mais que cette histoire peut tout de même leur être racontée puisque l’accouchement est universel. C’est une délicate attention. Ayant moi-même eu mon petit par césarienne non planifiée et avec l’aide de médicaments, je suis touchée de savoir qu’on n’enlève pas d’importance à ce que j’ai vécu. Je ne suis pas moins mère, moins forte, parce que je n’ai pas accouché de manière traditionnelle.

L’histoire racontée est celle d’un petit garçon dont la maman va accoucher sous peu d’un nouveau bébé. Au fil de la journée, elle lui explique ce qui se passe dans son corps et comment l’arrivée du nouveau-né va se dérouler. Les illustrations accompagnent parfaitement le récit. Par exemple, lorsqu’elle compare son bassin à une longue glissade d’eau, c’est l’image qu’on nous montre, avec le bébé qui y glisse. Mignon. Pour les enfants, ce sont donc des exemples concrets auxquels ils peuvent se référer pour faire des liens avec ce qu’ils connaissent déjà.

Vers la fin, on a illustré la mère en train d’expulser son enfant dans une piscine à la maison; on voit un petit bout de tête qui sort d’entre ses jambes alors qu’elle fait dos au lecteur. Cette nudité, naturelle, s’inscrit bien dans l’esprit du récit. On dévoile la vraie vie, sans cachette et sans tomber dans le voyeurisme. On présente aussi la mère qui allaite, ce qui est venu me chercher personnellement. En effet, j’allaite encore mon petit trésor qui a 17 mois, et je trouve important de banaliser ce geste.

Un joli petit livre (36 pages, incluant la couverture, les remerciements, etc.) qui se lit bien avant le dodo. Je le conseille à toutes celles qui veulent mettre des mots sur l’accouchement et/ou qui veulent préparer leur(s) enfant(s) (ou se préparer elles-mêmes) à l’arrivée d’un nouveau bébé.

BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement, le livre Ma mère, c’est la plus forte de Cynthia Durand, mais mes articles ne sont pas commandités par cette auteure. Mon opinion est donc sincère et vraie.

 Crédits photos : Mélanie L. (couverture).

PARTICIPEZ AU CONCOURS: Ma mère, c’est la plus forte

Du 9 au 16 juin 2016, courez la chance de gagner votre exemplaire papier du livre Ma Mère, c’est la plus forte, d’une valeur de 15 $ offert par Cynthia Durand.
Une participation par jour, par personne, jusqu’au 16 juin 2016 est permise.

Pour participer à ce concours, vous devez:
1) Aimer la page facebook de Mamans avec opinions – Le gagnant y sera annoncé
2) Remplir le formulaire de participation
3) M’indiquer fait ou commenter la publication facebook du concours*
*Ainsi je pourrai plus facilement vous annoncer la bonne nouvelle si vous gagnez.

OPTIONNEL

Voici trois options complémentaires pour obtenir une chance supplémentaire de gagner:
1. Identifier 2 ami(e)s minimum qui aimeraient découvrir cette page ou participer à ce concours.
2. Partager la publication en mode public pour que je puisse la voir.
3. Laissez un commentaire pertinent sur cette page.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.