Apprendre à travers les livres…. ou pas!

0
121

Ce n’est pas un secret, j’adore la lecture sous toutes ses formes. J’aime que les livres me divertissent et que ce soit simplement une belle histoire qui nous fait dire: ça fait du bien.

Mais ce que j’aime par-dessus tout, c’est d’apprendre de nouvelles connaissances ou des leçons de vie à travers les livres. Les Éditions Scholastic m’offrent encore une fois cette opportunité grâce à ces trois magnifiques albums.

Livres, rouge, Nibi a soif, chandail de hockey, éditions Scholastic

Apprendre à respecter la différence

Rouge est un album plein de couleurs qui devrait être lu à tous les enfants. L’auteur, Michael Hall, a fait un travail remarquable dans cette oeuvre qu’il a lui-même illustrée.

C’est l’histoire d’un crayon de cire bleu mais qui est habillé d’une étiquette rouge! Tout le monde lui dit qu’il doit être rouge, alors qu’il en est incapable. Il fait tout en bleu, il est comme ça, et ça ne fait pas l’affaire des autres. Jusqu’à ce que quelqu’un le voit autrement et lui permet d’être lui-même. Lui qui ne se croyait pas bon et qui était triste de ne pas réussir, a tout de même toujours été fidèle à lui-même. Et avec un petit coup de pouce différent, son estime de lui est revenue.

C’est aussi une magnifique morale à apprendre à tous que l’acceptation des gens différents. Que ce soit à l’école, au parc, au travail, nous devons apprendre à accepter les différences et à les respecter.

Apprendre à persévérer

Premier livre jeunesse pour Sunshine Tenasco et illustré par l’artiste autochtone Chief Lady Bird, Nibi a soif, très soif raconte l’histoire d’une petite fille qui ne perd pas espoir dans sa quête pour trouver de l’eau potable. Elle cherche toujours plus loin, jusqu’à ce que finalement, d’autres se joignent à elle. Avec ses phrases répétitives, ce livre se prête merveilleusement bien à la lecture à voix haute.

Apprendre à ne jamais abandonner malgré les embûches est un enjeu important pour les enfants. C’est ce que nous apprend ce livre de manière ludique, mais il a aussi un autre but. Nibi est un mot algonquin qui signifie « eau » et l’auteur voulait également, à travers son histoire, sensibiliser les gens au difficile accès à l’eau potable pour les peuples autochtones. Un beau livre pour ouvrir une discussion sur l’environnement.

Apprendre…. ou pas!

Parfois certains livres ne sont pas là pour nous apprendre une leçon de vie, mais simplement pour le plaisir de lire et c’est tout aussi important. C’est alors avec une immense joie que mon fils, Olivier, et moi-même avons lu le livre Le chandail de hockey de Roch Carrier. Ce grand auteur québécois, connu pour ses romans, ses contes et sa littérature jeunesse, nous raconte une belle histoire sur un sujet typiquement d’ici.

Dans les années 1950, tous les garçons rêvent de jouer comme Maurice Richard! Ils s’habillent comme lui, se coiffent comme lui et arborent fièrement le numéro 9 comme lui! C’est alors un véritable désastre lorsque la mère de Roch lui commande un nouveau chandail par correspondance, et qu’il reçoit par erreur un chandail des Maple Leafs de Toronto! Quelle honte! Pauvre Roch qui ne se fait plus aussi bien accepter par ses pairs pour oser porter les couleurs de l’ennemi!

Une mignonne petite histoire, avec de magnifiques images illustrées par Sheldon Cohen. Nous y découvrons un peu le style de vie de nos grands-parents et l’histoire se termine sur une note humoristique. Parfait avant d’aller au lit!

Merci à Scholastic pour les #produitsreçus.
Pour lire d’autres articles écrits de ma plume, cliquez ici.
Pour découvrir plus de livres, c’est par ici.

Crédit Photo: Caroline Robert
Révision par: Mélanie Little

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.