Les Minimaniacs, un univers à découvrir

0
129

Totalement inculte de l’univers créatif des Minimaniacs de Tristan Demers, je m’y suis initiée en même temps que ma grande de bientôt 7 ans. Guide officiel en main, nous l’avons tout d’abord feuilleté pour en connaître davantage sur ces personnages très rigolos.

Regorgeant d’activités, de blagues, d’autocollants, de courtes bandes-dessinées, d’images et d’informations sur les Minimaniacs, ce guide nous a permis de faire leur connaissance, une fiche d’identité à la fois. Grâce au plan imagé de leur garderie abandonnée, le Mini club, leur repaire n’a désormais plus aucun secret pour nous. Devinettes, mandalas, recettes et tours de magie, tous les ingrédients sont réunis dans ce carnet pour un succès assuré.

Les Minimaniacs, c’est quoi? Eh bien, c’est une microsociété déjantée de bébés affranchis au look des plus cocasses, qui font la loi et le beau temps dans un système plus qu’incontrôlable, sans adultes, disons-le, où se côtoient les bons et les mauvais. Malgré tout, ces petits bouts de chou demeurent des êtres très attachants. Ayant chacun leur personnalité unique et des traits de caractère très distinctifs, ils s’affichent généralement vêtus uniquement d’une couche aux proportions extravagantes; telle est la signature des Minimaniacs.

Couleurs vives et imagination fertile sont les premiers mots qui me viennent en tête lorsque j’ouvre mon album des Minimaniacs. La panoplie de jeux amusants regroupés dans ce guide officiel est franchement intéressante: mots mystères, coloriages, codes secrets, Cherche et trouve, points à relier, reproduction d’image, etc. Ces jeux sont adaptés pour des jeunes de 6 ans et plus et il y en a pour tous les niveaux.

Crédit photo : Marie-Christine Jalbert

Si, comme moi, vous avez reçu un joli avertissement de l’école, à la fin des classes, mentionnant qu’il est important de faire lire et écrire son enfant durant les vacances afin de maintenir son apprentissage, je trouve que ce guide est une alternative tout à fait géniale pour la pratique de la lecture, l’écriture, l’orthographe, l’apprentissage de nouveau vocabulaire et même pour aiguiser la logique. Avec les Minimaniacs, votre enfant apprend, tout en s’amusant. Et entre vous et moi, il ne se rendra même pas compte que ces activités divertissantes sont en fait des exercices plus qu’utiles pour la stimulation de son cerveau. Eh oui, nous sommes futés de même, nous, les parents!

Les diverses activités laissent beaucoup de place à l’imagination de nos enfants et j’adore ça! On retrouve même une page représentant un paysage vide que nos jeunes peuvent s’amuser à animer avec les multiples autocollants fournis et donc inventer leur propre scénario. Une belle idée. Chaque jeu est présenté par une péripétie loufoque reliée à un ou des personnages de cette BD et les instructions font même partie intégrante de l’histoire. C’est original à souhait!

J’aime aussi beaucoup le format du guide. Idéal pour les petites mains, parfait pour être glissé dans un sac à dos ou même dans la pochette au dos du siège conducteur dans l’auto, on peut s’en servir partout. Pour patienter dans une salle d’attente ou encore attablé à la table de pique-nique au camping, l’album des Minimaniacs est aussi une excellente solution de remise au calme à la fin d’une journée trépidante.

Critique des Minimaniacs par ma grande

Après un interrogatoire en bonne et due forme, ma fille n’a trouvé que des points forts au Guide officiel des Minimaniacs.

Petite fille autant intello que sportive à ses heures, elle est une récente adepte des mots mystères, mots croisés, cachés, etc. Finissante de première année, elle a vraiment apprécié les jeux de mots rigolos retrouvés dans le livre. De plus, pour faire les activités de Cherche et trouve, elle a pu bénéficier de l’aide de sa petite sœur et de son petit frère – un vrai trio d’enfer – mais ils ont presque su demeurer zen lors de la recherche des différentes images. Maman, elle, a bien aimé qu’ils puissent partager un moment entre eux.

Ma grande a beaucoup aimé les images de l’album et le ton humoristique qui ressortait de l’ensemble de l’œuvre. Selon elle, et ce sont ses propres mots : «Les images sont belles et c’est drôle!» Pas pire pour une bientôt 7!

Minimaniacs
Crédit photo : Marie-Christine Jalbert

Fidèle à son habitude, elle a vite voulu s’identifier à un de ces petits monstres de Minimaniacs en lisant les différentes descriptions et son choix s’est arrêté sur Balrie, une petite blonde en tutu. C’est étonnant comment une image vaut mille mots!

Après avoir finalement su lui tirer les vers du nez, elle a conclu avoir été heureuse de découvrir des jeux qui lui étaient complètement inconnus jusqu’à aujourd’hui. Elle s’est également initiée à la lecture de courtes bandes dessinées, style qu’elle n’avait pas feuilleté encore et qu’elle a bien envie de connaître.

L’auteur de ce guide est nul autre que Tristan Demers, aussi auteur et illustrateur des célèbres BD Gargouille et Trash Pack. Je suis peut-être vraiment nulle en termes de culture bédéiste, mais suite à mes petites recherches sur son nouveau site internet, je peux désormais vous affirmer qu’il est un auteur rempli d’humour et grandement aimé du jeune public. Populaire animateur de capsules jeunesses telles Dessinatruc et Transformatruc à ICI Radio-Canada Télé, il animera sous peu une nouvelle émission sur YOOPA à l’automne 2017. Connu de la scène culturelle québécoise depuis un grand nombre d’années, il a déjà vendu plus de 200 000 albums, près d’un million de produits dérivés, visité pas moins de 700 écoles et participé à 260 salons du livre et foires internationales. Je me demande bien où j’étais durant tout ce temps?

Je compte bien me rattraper pour tout ce temps perdu car j’ai vraiment adoré faire la découverte de l’univers des bébés Minimaniacs. J’ai ri et j’ai passé de beaux moments de maman avec ma grande fille qui, elle, avait deviné dès le départ que le costume de chacun des bébés était en fait des couches surdimensionnées… Un beau cadeau à offrir à nos petits pour les occuper, les divertir, mais aussi pour qu’ils apprennent tout en ayant du plaisir et des fous rires. Un must que je traîne avec moi quand les plus jeunes ont une pratique de baseball et que ma grande s’ennuie dans les estrades. Ce sont également des activités parfaites à faire avant le dodo à la lueur de sa lampe de chevet, pendant que papa et maman couchent les petits.

Prochaine étape pour nous: découvrir les trois tomes des Minimaniacs en BD. De joyeuses lectures à faire avant le coucher des enfants, j’en suis certaine. Bye bye histoires typiques lues et relues à maintes reprises! Bonjour récits loufoques et imaginaires aux personnages farfelus et irrévérencieux. Ici, on aime ça les histoires de mutants, de couches pleines et de puanteur, ça fait bien rire les enfants (et nous aussi par la bande)!

BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement, le Guide officiel Les Minimaniacs par les Éditions de la Bagnole, mais mes articles ne sont pas commandités par cette entreprise. Mon opinion est donc sincère et vraie.

Pour lire d’autres articles écrits par Marie-Christine Jalbert, cliquez ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.