Faire face au jugement lorsqu’on est parent

0
157

Où est passée la solidarité parentale?

Depuis que je suis maman, je remarque que le rôle de parent vient automatiquement avec un droit de regard de la société. Et je ne parle pas juste au niveau du portage ou de l’allaitement, ça va plus loin: le CPE, le camp de jour, les collations, les vêtements, les activités parascolaires, etc. Je suis certaine que bientôt, on jugera la marque et le modèle de poussettes et de sièges d’auto. Ma question est simple: pourquoi ?

Être parent, c’est aussi se serrer les coudes

Je ne sais pas depuis quand ça existe. Je devrais probablement demander à ma mère et ma grand-mère si c’était comme cela dans leur temps. Mais ça me dérange. Pire, ça m’enrage. Aujourd’hui, l’article qui me donne envie de dire de gros mots, qui me garde éveillée si tard à vous écrire ce texte (il est passé minuit pour les curieux!), était sur l’égoïsme des parents qui envoient leurs enfants à la garderie et au camp de jour durant leurs journées de congé. L’article allait même jusqu’à dire que ces parents ne devraient pas avoir d’enfant. Ben voyons donc! Depuis ma lecture, j’ai le pouls à 3000 et je suis enragée. Détrompez-vous, je suis d’accord avec le fait qu’un enfant doit avoir quelques jours de congé. Quand c’est possible. Quand le parent peut. Plutôt, si le parent peut. Et le seul qui peut répondre à cette question, c’est évidemment le parent. Pas le voisin. Pas l’éducatrice. Encore moins une blogueuse qui ne connaît pas la réalité de toutes les familles du Québec et qui généralise en culpabilisant plusieurs parents.

Être parent, ce n’est pas toujours facile. Ça demande une grande capacité d’adaptation, un abandon de soi, prendre de nombreuses décisions et vivre toute notre vie en se demandant si nous avons pris la bonne décision. Je rêve du jour où les parents vont s’entraider au lieu de se juger.  Honnêtement, qui sait réellement ce qui se passe chez le voisin? Dans ma vie de fou, j’ai parfois de la difficulté à avoir une discussion mensuelle avec de bons amis alors ce qui se passe chez Pierre/Jean/Jacques, ça ne m’intéresse pas.

Parent

Je travaille très fort pour que mes enfants ne potinent pas. Pour qu’ils fassent la différence entre la vie privée et la vie sociale. Mais je me rends compte que plusieurs adultes ne le font pas encore. Quand j’entends des gens juger ce jeune papa qui achète un peu tout ce que son fils lui demande, je ne me dis pas qu’il achète la paix. Je ne me dis même pas qu’il a ses raisons.  Je me dis que chez lui, c’est comme ça. C’est tout. Même chose pour celui qui décide d’envoyer son enfant au camp de jour. Ah, il est en vacances? D’accord et puis? C’est son choix. Je ne connais pas sa vie. Peut-être qu’il est sur le bord d’une dépression? Peut-être qu’il vient de perdre son emploi ou un membre de sa famille? Peut-être qu’il est atteint d’une maladie incurable? Peut-être qu’il a, tout simplement, besoin d’une journée ménage/lavage/repassage?  Peut-être qu’il accompagne un tiers à un rv ou dans ses rénovations? Ou encore, peut-être qu’il le fait pour préserver l’harmonie familiale. Saviez-vous que certains enfants ont réellement besoin d’une routine, d’une grande stabilité et qu’une semaine de vacances est plus stressante que reposante pour eux?  La bonne réponse est qu’on n’en sait rien. Vous ne trouvez pas cela frustrant de toujours devoir vous justifier sur tout? Mes enfants je les aime plus que tout. Les décisions que je prends les concernant, je ne souhaite pas qu’elles soient jugées ou débattues par d’autres. La journée où vous marcherez dans mes souliers, vivrez ma vie et aurez mes enfants, alors vous prendrez vos propres décisions. Et vous vivrez toute votre vie en vous demandant si vous avez pris les bonnes. Mais ça, ce sera VOTRE choix et VOTRE problème. Une décision unique, ça n’existe pas. Il y a autant de décisions possibles que d’enfants, de parents et de situations de vie.

La prochaine fois que l’envie de critiquer ou de juger un parent de votre entourage vous prendra, réfléchissez à savoir si vous connaissez réellement tout sur sa vie. Autrement,on continue notre chemin et on s’abstient. Merci!

Crédit photo : Mamans avec opinions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.