Les FGIL

0
71

Les fêtes gourmandes internationales de Laval
par Marie-Christine

FGILMa famille et moi sommes allés aux Fêtes Gourmandes Internationales en août dernier, histoire de bien manger et d’essayer de nouvelles saveurs d’ici et d’ailleurs. C’était notre première expérience en tant que festivaliers de cet évènement et nous avions beaucoup d’attentes quant à la découverte de nouveaux mets d’un peu partout à travers le monde.

Sur le site, je m’attendais à voir des kiosques à perte de vue tellement les exposants semblaient nombreux sur papier, toutefois, nous avons rapidement fait le tour. Nous sommes arrivés sur le site aux alentours de 16h30 un samedi. Proche de la scène, une pancarte avec une flèche nous indiquait qu’il y avait une section pour BBQ, mais tous les kiosques étaient fermés ou encore l’exposant finalisait le démontage des tentes. Nous avons trouvé cela étrange vu la quantité de gens sur place, nous étions à l’heure du souper, un samedi… Nous avons donc rebroussé chemin et avons débuté nos choix alimentaires. Je ne suis pas vraiment bonne avec les noms de mets, mais en premier lieu nous avons goûté un effiloché de porc dans un pain garni avec du fromage en grain de la Brigade Volante. C’était excellent, les enfants ont bien aimé aussi. Puis ce fut le tour d’un hot-dog nouveau genre avec une saucisse de type Merguez arrosée de fondue au fromage, un tantinet piquante pour les enfants. Exquis. Ensuite, une grande assiette de poulet créole avec du riz. Le kiosque était assez basique en termes d‘équipement culinaire, les gens qui nous servaient étaient assis, semblaient un peu marabouts et passaient rapidement au suivant. La nourriture était ordinaire, rien d’extravagant et le riz n’a pas passé le test chez mes rejetons. Échec.

11638804_10153538438585196_1687235534_oPendant que nous mangions à table, nous avons remarqué qu’un kiosque offrait une dégustation gratuite de frites maison avec une sauce épicée. Le seul aliment gratuit que nous avons eu l’honneur de goûter lors de notre visite. J’aurai cru qu’un bon nombre de comptoirs offriraient certains aliments en essai gustatif avant que les festivaliers fassent l’achat d’une assiette, mais ce fut tout autre. Alors après une paëlla très épicée, nous sommes finalement tombés sur de délicieuses bouchées à un prix plus qu’abordable. Un kiosque brésilien offrait des croquettes au thon nommées coxinha : pour 3,00$, nous avions droit à quatre croquettes. Viva Rio, la meilleure qualité-prix retrouvée lors du festival, pour ma part. Tous les membres de ma famille ont aimé le goût et les enfants en ont même redemandé, que voulez-vous de plus! Un excellent choix pour plaire à tous! Nous avons accompagné ces bouchées avec une liqueur à l’orange portugaise Sumol à 3,50$ la canette. Un peu dispendieux, mais ayant un excellent goût. Aussi, nous avons essayé un burger de bison avec fromage de chèvre qui fut succulent en bouche; décidément, la portion était trop petite pour être partagée. Mon conjoint a aussi tenté la bière à l’orange Shock-Top qui était, selon son goût, un peu fade. Pour compléter nos dégustations, nous avons essayé une bouchée de fromage grillé de type Halloumi, un fromage qui ne fond pas. Salé juste comme je les aime, ce fut un succès, je vais même m’en procurer lorsque je ferai mes prochaines brochettes maison au BBQ. En ce qui a trait à l’amusement pour les enfants, mis à part un clown sculpteur de ballon de premier niveau à 2,00$ par création (elle nous le mentionnait une fois avoir débuté son ballon pour votre enfant, évidemment!), ce fut assez élémentaire merci. Et puis le clown, il fallait le trouver. Elle se promenait sur le site et s’assoyait à une table parmi tant d’autres pour effectuer les fleurs ou les épées en ballon. Nous n’avons assisté à aucun spectacle, car avec des enfants, il faut bouger, pas moyen de rester en place plus de 10 minutes d’affilée. Nous avons pu souffler un peu lorsque nous nous sommes installés proche d‘une piste de danse, où un homme d’origine latine, je présume, invitait des femmes de la foule à danser avec lui sur des rythmes endiablés. Beau à regarder pour tous, et lorsque la piste se libérait, plusieurs enfants allaient y jouer, danser, courir, c’est selon. La musique toujours présente, l’ambiance était géniale, proche des kiosques de l’Amérique du Sud et permettait aux parents de déguster la nourriture des alentours. Un des meilleurs spots pour nous!

11989277_10153538438515196_1680803131_oMalheureusement pour nous et heureusement pour les exposants, dans la majorité des kiosques choisis pour nos dégustations, les prix étaient élevés. Nous nous consolons en nous disant que nous avons tout de même essayé plusieurs nouveaux mets et que l’expérience culinaire fut assez intéressante pour nous, les adultes, mais les enfants n’y ont pas trouvé vraiment leur compte. Avec nos achats, nos billets d’entrée et nos dégustations, nous ne nous en sommes pas sortis pour moins de 100,00$ pour trois adultes et trois bambins. Vous nous direz que c’est moins cher qu’au restaurant, peut-être, mais le repas n’était pas complet ici. Nous avions apporté de l’eau et des jus pour les enfants et sommes repartis sans prendre de dessert. Nous ne nous attendions pas à payer ce prix. Notre idée était plutôt que les prix des dégustations varieraient de 2,00$ à 4,00$, sans plus. Les Fêtes Gourmandes Internationales se veulent un évènement familial, mais de notre côté, si nous répétons l’expérience dans les années à venir, nous tenterons d’y aller en couple ou avec des amis, car nos bouts de choux (5 ans, 4 ans et 20 mois) sont un peu fine gueule, et ce, même si mon fils est un grand mangeur.

11255190_10153538438615196_666756505_oP.-S. Selon mon conjoint, le coût d’entrée, aussi minime soit-il, n’aurait pas lieu d’être puisque nous devons payer toutes nos dégustations et que le prix de la nourriture est parfois élevé pour si peu. L’entrée au site devrait être libre pour ainsi ouvrir l’évènement à tous. La majorité de nos essais culinaire étaient à 6,00$ et comme ce sont de petites portions pour nous permettre de goûter à de nombreux mets, il va de soi qu’une seule assiette n’est pas suffisante pour un adulte. Toutefois, comme nous voulions essayer plusieurs nouvelles choses, le coût total du repas grimpe assez vite merci à coup de 6,00$ par dégustation, surtout si on n’apprécie pas un repas. Somme toute, ce fut une activité enrichissante pour une première expérience!

BON À SAVOIR: J’ai reçu, et ce, tout à fait gratuitement 4 billets d’entrée (1 adulte et 3 enfants) pour le FGIL (j’ai payé le billet de mon mari), mais mes articles ne sont pas commandités par cette entreprise; mon opinion est donc sincère et vraie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.